Christophe Bellan au Salon du livre

Indre et Loire - Veigné
Indre et Loire - Veigné
 Le gendarme estime que sa hiérarchie a brisé sa vie. Le gendarme estime que sa hiérarchie a brisé sa vie.
Le gendarme estime que sa hiérarchie a brisé sa vie. Le gendarme estime que sa hiérarchie a brisé sa vie.

« Le Paria, ou de la lumière à l'enfer », c'est le titre de l'ouvrage de Christophe Bellan qui sera présent à la 4e édition du Salon du livre, organisé par le comité des fêtes, à la salle des fêtes, de 10 h à 18 h, dimanche. En fait, il s'agit de l'incroyable aventure du gendarme Christophe Bellan dont la hiérarchie a brisé la vie. Il raconte les dix ans de son combat pour la vérité, et les pages de son livre mettent en avant la clinique de « Vontes », où l'auteur a séjourné à plusieurs reprises.
Il parle également de son grave accident de la circulation sur la commune de Cormery, ainsi que d'un séjour de plusieurs mois à Saint-Avertin. En effet, en 1982, l'auteur de cet ouvrage se trouve au mauvais endroit au mauvais moment. A Vasle, en mission, il sauve la vie d'un forcené qui venait de tuer les parents de sa concubine et voulait tuer un gendarme. Alors que le forcené se dirigeait vers un gendarme pour le poignarder, Christophe Bellan a sauté sur l'homme pour le maîtriser. « Dès le lendemain, on m'a reproché d'avoir sauvé la vie du meurtrier et j'ai subi des pressions et des menaces », explique Christophe Bellan. Le livre, co-écrit avec Christian Proust, est soutenu par plusieurs associations nationales : SOS fonctionnaire victime, l'Adefdromil, l'Association de défense des droits des militaires par le SAHEG (Stop au harcèlement en gendarmerie).

Écrire commentaire

Commentaires: 0