Electrique Forêt des livres

Une partie des bénévoles de la Forêt des livres entoure Gonzague Saint Bris, devant la fresque des auteurs de Touraine que l'on doit à Armand Langlois, peintre à Amboise
Une partie des bénévoles de la Forêt des livres entoure Gonzague Saint Bris, devant la fresque des auteurs de Touraine que l'on doit à Armand Langlois, peintre à Amboise

Une actrice centenaire, des chefs étoilés, une comique aux cheveux rouges, un réalisateur mythique… La Forêt des livres aura de multiples facettes le 31 août.

On survole la forêt de Chanceaux grâce à un drone. La lumière joue avec les feuilles et la voix de Gonzague Saint-Bris fait revivre, avec emphase, l'esprit de La Forêt des livres. Ce petit film (*) sera diffusé en boucle, le 31 août, pendant que 200 écrivains iront à la rencontre du public. Le grand rendez-vous de fin d'été bénéficie, cette année, d'un « renforcement littéraire » selon Gonzague Saint Bris. Et de mettre en avant la venue du président du comité Nobel de littérature Per Wästberg, des écrivains David Foenkinos, Emmanuel Carrère ou encore Christine Orban.

Grands maîtres et jeunes pousses

L'auteur et cinéaste Claude Lanzmann parraine l'édition 2014. Parmi les invités annoncés, on peut citer Florence Arthaud, Axel Kahn, Yann Queffélec, Joseph Joffo, Dominique Besnehard, Alain Souchon, mais aussi les chefs étoilés Pierre Gagnaire et Guy Savoy… La comédienne centenaire Gisèle Casadesus honorera également la Forêt des livres de sa présence.
« On allie les grands maîtres et les pousses déjà affirmées. Les âges vénérables et la jeunesse », souligne, grandiloquent, Gonzague Saint Bris. Ainsi, en fin d'après-midi, la chanteuse Indila, 30 ans, recevra le prix Jeune poésie pour son premier album. Incontestablement, l'éclectisme caractérise la Forêt des livres. Jean-Pierre Marielle, Philippe Poupon et Anne Roumanoff seront également à l'honneur.
Plusieurs « fils de » ou personnalités aux ancêtres célèbres prendront part à une conférence sur leur situation particulière. C'est ainsi que Mazarine Pingeot débattra avec le fils de Tino Rossi, le descendant de Gustave Eiffel ou encore celui du chef chouan Cadoudal.
Déjà, Gonzague Saint Bris a les yeux tournés vers l'année prochaine. La Forêt des livres fêtera alors son 20e anniversaire. Il promet dès maintenant un « casting remarquable » 

 (*) Gonzague Saint Bris en a réalisé une vingtaine sur des monuments de Touraine (Amboise, Chaumont, Chinon, La Devinière…) mais aussi de toute la France (Versailles par exemple) : ils sont destinés à des télévisions françaises et étrangères.

repères

> La Forêt des livres se tiendra dimanche 31 août de 9 h à 21 h 30 à Chanceaux-près-
Loches. Entrée gratuite.
> Programme. A 10 h colloque culturel animé par Jean-Claude Narcy « Le passé a-t-il un avenir en nous ? », avec Florence Arthaud, Axel Kahn, Michel Godet, Dominique Besnehard, Boris Cyrulnik au bûcher du château ; 11 h 15 inauguration devant le chalet des chasseurs ; 13 h 30-18 h 30 dédicaces des 200 écrivains dans l'allée des platanes et le parc du château ; 14 h-16 h 30 café littéraire avec Christian Panvert dans le pré du chalet des chasseurs ; 14 h lectures par Francis Lalanne et Agathe Natanson au bûcher du château ; 15 h table ronde au bûcher du château « Ces descendants qui ont de l'avenir » avec des héritiers comme Mazarine Pingeot, Romain Sardou, Philippe Du Guesclin de Saint-Gilles, Alexandre de Cadoudal, Laurent Rossi… ; 17 h théâtre avec « Jaurès, assassiné deux fois ! » par Pierrette Dupoyet ; 18 h 30 remise des prix littéraires au chalet des chasseurs ; 20 h veillée littéraire avec le spectacle « Raconte-moi Édith Piaf » par Hugues Vassal. Dans la mairie, exposition des dix trésors du musée des lettres et manuscrits (Molière, Sade, Piaf…)

livre

Il y a aussi les anonymes...

A côté des vedettes de la littérature et des stars, la Forêt des livres peut être l'occasion de découvrir des auteurs moins connus, mais aux histoires fortes. Christophe Bellan sera, par exemple, à Chanceaux, dimanche, pour présenter son livre « Le Paria ». Cet ancien gendarme de Parthenay, dans les Deux-Sèvres, y raconte sa descente aux enfers « brisé par sa hiérarchie », selon ses mots.

 

Pierre Calmeilles

Écrire commentaire

Commentaires: 0